GTD Getting Things Done

Dans la méthodologie d’organisation personnelle GTD, on crée des projets et on saute de l’un à l’autre en fonction du contexte. Mais changer trop souvent de projet (et de contexte !) est contre-productif. Voici pourquoi. Avec GTD alias Getting Things Done on travaille par contexte : par exemple, pour écrire cet article je suis dans le contexte @mac, car je le fais depuis mon ordinateur. C’est tout bête, mais cela évite de penser à des tâches que l’on ne peut pas faire maintenant, comme acheter des cartouches d’encre pour cette c*** d’imprimante.

Keyboard Maestro fait partie du top 5 des programmes que j’utilise tout le temps pour simplifier ou automatiser mon travail sur Mac. J’ai déjà donné quelques exemples d’actions possibles dans cet article. Depuis la semaine dernière Keyboard Maestro 8 est disponible. Je ne vais pas lister toutes les nouveautés ici, elles sont trop nombreuses, pour cela rendez vous directement sur la page officielle (en anglais). Je vais juste évoquer l’amélioration de la partie MIDI ; il est désormais possible de déclencher des actions à partir d’un contrôleur MIDI.

Comment trier ses projets dans OmniFocus ? Professionnel vs. personnel ? Par priorité ? Par date d’échéance ? Personnellement je les trie par statut. Si vous regardez l’image ci-dessous vous verrez que j’ai des dossiers nommés « active » (actifs), « stalled » (bloqué), « waiting for » (en attente), etc. Pourquoi ai-je choisi de trier mes projets de cette manière ? Parce que cela me permet d’identifier en un coup d’œil les projets sur lesquels je dois travailler, ceux que je dois débloquer, ceux qui sont en attente de quelque chose, etc.

Vous le savez, je suis un grand partisan de l’automatisation pour économiser du temps. Pourtant ce n’est pas vrai pour tout. Par exemple je fais mon café du matin à l’Aeropress, une méthode assez originale pour préparer le café. Chaque matin je mouds les grains de café à la main, je fais bouillir l’eau et j’utilise ensuite l’Aeropress pour faire le café. La solution automatique serait d’utiliser une machine à expresso à dosettes.

Suite à mon article sur OmniFocus 2, un lecteur m’a demandé si je pouvais partager le script qui me sert à fusionner les boîtes de réceptions de Apple Mail et OmniFocus 2. Le voilà. Attention 1 : à la première exécution le script va créer une tâche OmniFocus pour tous les emails dans la boîte de réception, si vous en avez beaucoup vous risquez de vous retrouver avec des milliers de tâches OmniFocus en plus !