présenter-en-public

Sept techniques pour accrocher l'attention du public lors d'une présentation

Vous vous souvenez de l’article intitulé « Vous ne croirez jamais ce truc bizarre pour capter l’attention du public lors d’une présentation » ? C’était un gros hameçon pour attirer les lecteurs. Mais existe-t-il d’autres techniques éprouvées ? Oui ! C’est ce que je vous dévoile dans l’article de cette semaine : sept exemples de techniques pour accrocher l’attention de votre public lors d’une présentation. 1. Poser une question rhétorique pour attiser la curiosité.

Comment déterminer simplement la durée de votre présentation ?

Si vous avez écrit le texte de votre présentation, savez-vous qu’il existe un truc tout simple pour en estimer la durée en minutes ? Divisez simplement le nombre de mots du texte par 150. La raison est simple. Lors d’une présentation la vitesse optimale d’élocution est entre 120 et 150 mots par minute, mais la plupart des orateurs sont plus proches de 150 mots par minute. Donc en divisant le nombre de mots par 150, vous aurez une estimation du temps assez proche de celle de votre présentation !

Analyse du débat Macron - Le Pen

Je souhaite voir Macron gagner. Ça c’est dit. Que je le veuille ou non, ma perception du débat est donc influencée par cet élément. D’autre part, je ne souhaite pas trop m’étendre sur la prestation de Marine Le Pen. Si j’ai écrit cet article, c’est parce que j’ai envie d’apporter une analyse plus orientée sur la stratégie de communication des deux candidats. Les objectifs des deux camps Un débat, c’est avant tout une stratégie qui se définit en fonction de trois objectifs clés :

La force du silence

La force du silence, c’est de donner du poids aux mots.

Je hais les diagrammes polaires

Regardez ces deux diagrammes. Ils ont un aspect complètement différent. En réalité ce sont exactement les mêmes données. Comment est-ce possible ? Parce que ce sont des diagrammes de type “polaires” qui relient entre eux des données sans aucun lien direct. Selon la disposition des données, l’aspect du diagramme va complètement changer. Alors bien sûr on peut avoir le même problème si on change l’ordre des catégories dans un diagramme en barres, mais le mal est moindre ; cela ne change pas la forme de chaque catégorie.