Nouvelles

… et très probablement se faire botter le cul. Une association (de personnes, d’entreprises…) ne donne pas automatiquement un meilleur résultat. Pour cela, il faut que l’association : crée une valeur qui n’est pas disponible séparément, ce qui n’est pas le cas ici. Ce n’est que l’addition des offres des trois chaînes. apporte une différenciation forte par rapport à la concurrence. Le simple fait d’avoir une seule plateforme (dont la qualité n’est pas encore connue) n’est pas un argument différenciateur suffisant.

Vous le savez sûrement déjà, Ideas on Stage est mon entreprise spécialisée dans les présentations en public. Jusqu’à présent je publiais un article chaque lundi sur mon blog personnel, ce que je vais continuer à faire. En plus, à partir de cette année, je publierai également un article chaque mardi sur le blog d’Ideas on Stage, en anglais et en français (j’écris d’abord l’article en anglais, qui est vérifié et corrigé par des personnes dont c’est la langue maternelle, puis je le traduis en français).

Combien de temps cela prend-il d’écrire ce blog ? Plus précisément, combien de temps cela me prend-il chaque semaine pour écrire les articles ? Grâce à Timing je peux répondre à cette question précisément. Je passe en moyenne entre deux heures et deux heures et demie par semaine à écrire et relire les articles de pierremorsa.com. Pour moi c’est parfait, cela reste tout à fait acceptable et gérable dans une semaine normale.

Le marché des navigateurs internet est dominé par un seul acteur. Microsoft. Nous sommes au milieu des années 2000 et Internet Explorer 6 a une part de marché de 95 %. Heureusement, à ce moment la Commission européenne intervient, et force Microsoft à séparer système d’exploitation et navigateur web. Quinze ans plus tard, le paysage a bien changé. Google Chrome est en position de force, Google ayant utilisé sa position dominante en tant que porte d’entrée du web pour « fortement inciter » les utilisateurs à passer à Chrome.

Le problème, c’est qu’un client roi a le pouvoir. Il a le pouvoir de faire réussir… ou de détruire une entreprise. Prenons l’exemple de l’iPhone. Si Apple avait écouté le client, ils auraient laissé la prise casque. Ils auraient mis une batterie qui tient 1 mois. Ils auraient laissé les utilisateurs installer ce qu’ils voulaient en dehors de l’App Store. Ils auraient laissé de larges bordures autour de l’écran. Ils auraient ajouté un lecteur de carte mémoire.