Nouvelles

Le chiffrage de bout en bout est la seule forme de chiffrage qui soit réellement sécurisée. C’est pour cela que le chiffrage de bout en bout est interdit dans la plupart des dictatures, par exemple la Chine ou la Corée du Nord. Peut-être que ces dictatures ont raison. Peut-être que le chiffrage de bout en bout est réellement nuisible ? Le chiffrage est souvent considéré comme une arme. Comme les armes à feu, le chiffrement de bout en bout peut être utilisé par de mauvais acteurs.

Cet été je serai présent au festival d’astronomie de Fleurance, où j’aiderai Coding & Bricks à animer des ateliers de robotique et de programmation autour du thème de l’exploration spatiale. Si vous passez par là entre le 4 et le 10 août avec vos enfants, venez nous rendre visite ! Pour l’occasion nous avons créé des cartes spéciales. La première reprend le principe du circuit, mais avec une astuce : le circuit est de difficulté progressive.

Certaines personnes ont une peur bleue des araignées. Dès qu’elles voient une araignée, il faut immédiatement la tuer d’une manière ou d’une autre. Plus rien d’autre n’existe. L’araignée est le problème qu’il faut éradiquer. Le problème est bien réel : un être vivant est en danger de mort. Cet être vivant, c’est l’araignée qui va se faire écraser. La peur de l’araignée fait partie de ces peurs instinctives que nous avons en nous.

Je n’ai pas de compte Facebook. Moins parce que je me soucie de la confidentialité de ce que je pourrais y publier — il suffit de voir les inepties que je poste sur Twitter — que parce que je ne veux pas perdre de temps dessus. Pourtant, si j’écris sur le scandale Facebook, maintenant que les journaux commencent déjà à l’oublier, c’est parce que je veux montrer que ce scandale n’affectera presque pas Facebook.