Technomagie

Depuis toujours pour sortir du mode présentateur de PowerPoint, aussi bien sur Mac que sur PC, on utilisait la touche « Esc ». À priori Microsoft a dû penser que c’était trop simple, et en tout cas chez moi ça ne fonctionne plus dans toutes les présentations ! Incrédule j’ai d’abord cru que la touche esc de mon clavier avait un problème, mais non. Après quelques recherches il s’avère que pour quitter le mode présentateur il me faut désormais appuyer sur la touche « - » (signe moins).

J’expliquais dans ce billet de blog pourquoi il faut toujours proposer trois créneaux lorsqu’on demande un rendez-vous. Cela évite de nombreux allers-retours d’email inutiles. Cependant depuis j’ai trouvé un système encore meilleur : youcanbook.me YouCanBookMe est une solution de réservation de rendez-vous en ligne. Plutôt que de donner trois dates, j’ai prédéfini les créneaux disponibles. Mon correspondant ayant plus de choix, il peut choisir le créneau qui lui convient le mieux.

C’est parfois difficile de savoir exactement quelles sont les applications que l’on utilise le plus souvent. Cependant depuis le milieu de l’année dernière j’utilise Timing (voir en position 9) pour suivre exactement le nombre d’heures à facturer à mes clients. Je peux donc vous donner avec assez de précision le top 20 des applications Mac que j’ai le plus utilisé entre juillet et décembre 2017, la numéro 1 étant la plus utilisée.

Dans cette deuxième partie nous allons voir comment configurer Netlify pour servir les pages du site. Si vous ne l’avez pas lue je vous conseille de démarrer par la partie 1 de l’article qui explique comment déplacer le code du site dans Github. Le truc génial avec Netlify, c’est qu’il s’occupe de faire tout ce qui est généralement bien pénible à configurer : Il va être le serveur web des pages Il est CDN (Content Distributed Network) pour accélérer la performance du site, et prend entièrement à sa charge la gestion du rafraîchissement du cache.

Dans cette première partie je vous propose un tutoriel pas à pas pour créer le fichier netlify.toml, et héberger le code du site sur Github. Ce blog est une sorte de cobaye. Je lui fais subir des tas d’expériences lorsque je veux tester ce que cela donne. À l’origine c’était une simple page web, puis il a migré sur Joomla un des premiers « CMS » 100% Web, puis sur Wordpress qui était et est encore la solution préférée de beaucoup de sites.