Technomagie

La semaine dernière j’expliquais pourquoi j’étais repassé sur Firefox : pour pouvoir bénéficier de uBlock Origin, la meilleure extension pour bloquer la publicité. Mais c’est loin d’être suffisant pour éviter d’être suivi. En faisant quelques recherches, j’ai choisi les extensions suivantes pour compléter mon arsenal : Decentraleyes : crée une copie locale de certaines ressources pour éviter de (trop) se connecter aux CDN gratuits, qui monétisent leur service en aidant à vous suivre sur Internet.

Je n’ai bien sûr pas testé tous les bloqueurs de publicité existants. Cependant, parmi les solutions existantes, il n’y en a qu’une qui revienne systématiquement : uBlock Origin. Attention, pas uBlock tout court, mais uBlock Origin. C’est la seule extension qui soit à la fois répandue et qui ne se fasse pas payer pour laisser passer les pubs « acceptables ». Plein d’autres solutions, comme AdBlock, AdBlock Plus ou uBlock (tout court) se font payer par les publicitaires comme Google pour laisser passer leurs publicités, et ne sont donc pas réellement efficaces.

Fin 2018, Apple a présenté Marzipan, un système pour créer des apps iOS compatibles avec macOS. Certains y ont vu une excellente solution pour enrichir le catalogue d’applications Mac, qui est peut-être de qualité, mais loin d’avoir le dynamisme de l’écosystème d’iOS. Cela s’explique très simplement. Il y a en circulation autour d’un milliard de terminaux iOS, alors qu’on estime qu’il y a « seulement » cent millions de Mac en activité.

Le marché des navigateurs internet est dominé par un seul acteur. Microsoft. Nous sommes au milieu des années 2000 et Internet Explorer 6 a une part de marché de 95 %. Heureusement, à ce moment la Commission européenne intervient, et force Microsoft à séparer système d’exploitation et navigateur web. Quinze ans plus tard, le paysage a bien changé. Google Chrome est en position de force, Google ayant utilisé sa position dominante en tant que porte d’entrée du web pour « fortement inciter » les utilisateurs à passer à Chrome.

Je l’ai déjà avoué, je ne suis pas un “vrai” ; taper tout à la ligne de commande, ça me casse les pieds. C’est pourquoi j’ai créé une palette de Macros avec Keyboard Maestro pour exécuter les commandes Hugo les plus fréquentes. Ces commandes sont : Choisir le site sur lequel on veut travailler. Créer un nouvel article Démarrer le serveur local Hugo Arrêter le serveur local Hugo Générer ou non les articles futurs Générer ou non les brouillons (drafts) Nettoyer le répertoire cible Vous pouvez télécharger les macros ici.