Internet

Je n’ai pas de compte Facebook. Moins parce que je me soucie de la confidentialité de ce que je pourrais y publier — il suffit de voir les inepties que je poste sur Twitter — que parce que je ne veux pas perdre de temps dessus. Pourtant, si j’écris sur le scandale Facebook, maintenant que les journaux commencent déjà à l’oublier, c’est parce que je veux montrer que ce scandale n’affectera presque pas Facebook.

Les GAFA, un moment tout puissants, tremblent sur leurs bases. Eux qui rêvaient de faire la loi sur terre se sont cassé les dents contre des alliances et des stratégies imparables. Prenons l’exemple du marché du mobile. Aujourd’hui, plus de deux smartphones sur trois dans le monde tournent avec OrangeVodafoneTelefonicaDeutscheTelekomMobileOSMobile, le système d’exploitation co-développé par Orange, Vodafone, Telefonica et Deutsche Telekom. Grâce à son design soigné et à son ergonomie sans faille, il a rapidement su s’imposer face à Android et iOS et surtout Windows Phone.