J’ai un problème lorsque je travaille. Il m’arrive de perdre la notion du temps, et de me retrouver deux heures plus tard sans avoir fait d’interruption. Si les procrastinateurs rêveraient d’avoir ce problème, cela me gêne car travaillant à un bureau debout je ne souhaite pas rester immobile trop longtemps.

C’est pourquoi aujourd’hui je divise mon travail en plages de 50 minutes, entrecoupées de pauses de 7 minutes minimum. Des gros Pomodoros1, quoi. Je suis arrivé à cette durée car le temps d’un Pomodoro standard, 25 minutes de travail + 5 minutes de pause, était trop court pour moi et me forçait à m’interrompre trop souvent ce qui perturbait ma productivité. Pour m’alerter après 50 minutes, j’utilise [Awareness][http://iamfutureproof.com/tools/awareness/], une solution gratuite qui fait un gros “boonnnggggg” lorsque les 50 minutes sont écoulées, et remet le compteur à zéro lorsque je n’ai plus touché l’ordinateur pendant au moins 7 minutes.

Un des reproches que je fais à la méthode Pomodoro est de forcer une interruption au bout de 25 minutes, alors que ce n’est pas toujours la meilleure chose d’un point de vue productivité. L’avantage d’Awareness est qu’il ne me force pas à m’interrompre, si nécessaire je peux terminer ma tâche en cours et décaler la fin de mon Pomodoro de quelques minutes.


  1. la méthode Pomodoro est une méthode qui force une découpe du temps de travail en intervalles de durées strictes : 25 minutes de travail obligatoires suivies de 5 minutes obligatoires de pause. Au bout de 3 Pomodoros, on fait une pause un peu plus longue. C’est donc un type de contrainte choisie visant à améliorer sa productivité. [return]