Vous ne croirez jamais ce truc bizarre pour capter l'attention du public lors d'une présentation

Vous êtes venu lire l’article ? C’est que ce truc bizarre fonctionne ! À vrai dire j’ai un peu honte, car le titre de mon article ressemble à une de ces accroches qu’on trouve dans les publicités pourries style Outbrain. Mais. Ça marche.

Pourquoi ça marche ? Parce que ce titre contient l’ingrédient le plus important d’une bonne accroche : il crée une réponse émotionnelle. Dans ce cas-ci, de l’envie et de la curiosité. Évidemment, cela fonctionne tant que notre cerveau ne se rend pas compte qu’il est manipulé. Au bout d’un temps, si on n’est pas trop con on commence à comprendre le truc, et on commence à se méfier. C’est pourquoi il faut éviter les accroches stéréotypées ou sans originalité et faire preuve de créativité. L’accroche doit surprendre. Ici mon titre peut fonctionner car je n’utilise jamais ce style de titre dans mon blog.

Notez bien la différence : le titre ne décrit pas mes émotions, ça tout le monde s’en fout, il déclenche une réponse émotionnelle chez vous, le lecteur. Évident ? Vraiment ? Pourtant combien de fois je vois des présentations démarrer par « Je suis extrêmement fier de vous présenter… » J’exprime ma fierté, mon émotion, vous êtes bien content pour moi mais ça ne vous apporte rien. Ou alors « Nous sommes ravis de vous faire profiter de notre offre spéciale… » Super, vous avez appris que je suis ravi (forcément, je pense que je vais vous vendre quelque chose) et que mon offre est « spéciale », re-super vous n’avez aucun élément pour comprendre pourquoi cette offre est spéciale. C’est du vent, et il souffle dans le mauvais sens.

Au lieu d’exprimer vos émotions dans l’accroche, posez-vous toujours les questions suivantes :

  • Comment puis-je surprendre mon public ?
  • Comment puis-je déclencher une réponse émotionnelle dans mon public ?

Pour y parvenir vous pouvez jouer avec les mots, avec les images, vous mettre en scène, etc. Votre créativité est la seule limite !

Enfin n’oubliez pas que l’accroche doit avoir un rapport avec le sujet de votre présentation, et idéalement être le premier bloc de l’introduction de votre sujet.