Sept techniques pour accrocher l'attention du public lors d'une présentation

Vous vous souvenez de l’article intitulé « Vous ne croirez jamais ce truc bizarre pour capter l’attention du public lors d’une présentation » ? C’était un gros hameçon pour attirer les lecteurs. Mais existe-t-il d’autres techniques éprouvées ? Oui ! C’est ce que je vous dévoile dans l’article de cette semaine : sept exemples de techniques pour accrocher l’attention de votre public lors d’une présentation.

1. Poser une question rhétorique pour attiser la curiosité.

Une question rhétorique, c’est une question à laquelle vous allez apporter vous-même la réponse dans la présentation. Par exemple :

  • « Quelle est la couleur qui revient le plus dans les rêves ? »
  • « Comment peut-on ouvrir une porte fermée de l’intérieur ? »

À chaque fois, il faut que la question rhétorique soit surprenante et suffisamment forte pour attiser la curiosité de l’audience.

2. Présenter un fait surprenant pour attiser la curiosité.

Au lieu de poser une question rhétorique, on présente un fait peu connu qui va donner envie au public d’en savoir plus.

  • « Saviez-vous que sur nos 8 heures de sommeil, seulement 2 sont réellement utiles ? »
  • « J’ai fait une découverte récemment. C’est que la Terre n’est pas ronde. Non, la Terre n’est pas ronde. En effet elle est légèrement aplatie aux pôles… » (notez la répétition du fait)

Il est possible de combiner fait surprenant et question rhétorique : « Saviez-vous qu’en moyenne, les antivols de vélo ne résistent que quelques secondes aux voleurs ? Mais alors, existe-t-il une méthode efficace pour empêcher le vol de son vélo ? »

3. Faire une promesse forte

Vous promettez un bénéfice au public d’entrée de jeu.

  • « À la fin de cette présentation, vous saurez deviner quand un homme politique ment. »
  • « D’ici 20 minutes, les mécanismes de base de la physique quantique n’auront plus secrets pour vous. »
  • « Dans 5 minutes, vous n’aurez plus jamais à remplir un formulaire papier vous-même ! »

Ne faites pas de promesses impossibles, personne ne vous croira si vous dites « À la fin de cette présentation, vous saurez comment régler l’heure de votre four à micro-ondes. »

4. Raconter une anecdote pour créer une émotion.

Cela peut être de la sympathie, de la peur, du dégoût, peu importe tant que cela sert votre présentation.

  • « Je rentrais chez moi à pied. À 10 mètres de ma porte, je sens quelque chose de mou sous ma chaussure, je viens de marcher dans une énorme crotte de chien ! » Peut s’ensuivre une présentation sur la propreté canine.
  • « Ça c’est ma nièce, elle a 5 ans et pour elle tout est une surprise ! » pourrait être le début d’une anecdote sur redécouvrir les plaisirs simples.

D’ailleurs, nous conseillons de ne pas raconter des blagues, mais plutôt des anecdotes qui peuvent être drôles. C’est beaucoup moins risqué et beaucoup plus plaisant.

5. Présenter une image forte pour créer une émotion

Au lieu d’une anecdote, on peut montrer et commenter une image forte. Une personne en situation de détresse. Une photo magnifique d’un océan déchaîné. Si vous choisissez la bonne image le public s’en souviendra pendant très longtemps.

6. Réaliser une action surprenante

Par exemple, vous arrivez sur scène avec une caisse remplie de balles de ping-pong. Toutes exactement les mêmes. Puis vous commencez à les examiner une à une. Et au fur et à mesure vous en triez une partie à gauche, une partie à droite. Le public vous observe et est perplexe. Qu’est-ce que vous pouvez bien trouver de différent à ces balles qui sont rigoureusement identiques ? Cela va automatiquement déclencher la curiosité du public.

7. Mimer une scène

Vous mimez le comportement d’un recruteur, qui reçoit des CVs et les évalue sur base de préjugés : ah, une femme, …, évidemment elle s’est arrêtée de travailler pendant plusieurs mois pour s’occuper de son bébé. Et elle fait de la course à pied, ça va la distraire de son travail… Ah un homme, il a pris un congé paternité, c’est un père exemplaire, et il fait du sport il prend soin de son corps, c’est très bien ! Puis vous révélez qu’en réalité les deux CV sont rigoureusement identiques, seul le nom et le sexe de la personne ont été changés. S’ensuit une présentation sur nos préjugés.

7,5. Interagir avec le public

Probablement une des accroches demandant le plus de confiance en soi et une capacité à improviser pour s’adapter aux réactions parfois inattendues. Vous pouvez par exemple proposer au public de bouger s’il a été assis depuis longtemps, ou de réaliser une action comme se présenter à son voisin.

Pour conclure…

Quelle que soit l’accroche que vous choisissiez pour votre présentation, celle-ci ne sera efficace que si elle est :

  • surprenante,
  • provoque une émotion dans le public et
  • est en lien avec votre sujet ! (je préfère quand même le rappeler)

Alors, quelle technique allez-vous utiliser pour accrocher l’attention de votre public ?