Nouvelles

Le marché des navigateurs internet est dominé par un seul acteur. Microsoft. Nous sommes au milieu des années 2000 et Internet Explorer 6 a une part de marché de 95 %. Heureusement, à ce moment la Commission européenne intervient, et force Microsoft à séparer système d’exploitation et navigateur web. Quinze ans plus tard, le paysage a bien changé. Google Chrome est en position de force, Google ayant utilisé sa position dominante en tant que porte d’entrée du web pour « fortement inciter » les utilisateurs à passer à Chrome.

Le problème, c’est qu’un client roi a le pouvoir. Il a le pouvoir de faire réussir… ou de détruire une entreprise. Prenons l’exemple de l’iPhone. Si Apple avait écouté le client, ils auraient laissé la prise casque. Ils auraient mis une batterie qui tient 1 mois. Ils auraient laissé les utilisateurs installer ce qu’ils voulaient en dehors de l’App Store. Ils auraient laissé de larges bordures autour de l’écran. Ils auraient ajouté un lecteur de carte mémoire.

Mon blog n’est pas mon activité principale, et heureusement, vu qu’il ne me rapporte rien. Pourtant cela fait maintenant 2 ans que je publie un article chaque lundi, à l’exception de la pause estivale, alors qu’auparavant j’arrivais péniblement à publier 3 articles par an, et que cela se faisait toujours dans la douleur. En y réfléchissant, il y a plusieurs points qui m’ont permis de vaincre la procrastination. Les voici, sans ordre particulier.

Cet été je serai présent au festival d’astronomie de Fleurance, où j’aiderai Coding & Bricks à animer des ateliers de robotique et de programmation autour du thème de l’exploration spatiale. Si vous passez par là entre le 4 et le 10 août avec vos enfants, venez nous rendre visite ! Pour l’occasion nous avons créé des cartes spéciales. La première reprend le principe du circuit, mais avec une astuce : le circuit est de difficulté progressive.